Les après-midi de Simone

Celui qui appuie sur le bouton est-il le seul coupable ?

Posted on March 27, 2017

Cette question des après-midi de Simone fait partie du fil vert soit des séances permettant d’articuler des questions philosophiques avec le context professionnel des participants, majoritairement programmeur/euse/s. Elle conjoint deux problèmes philosophiques, celui de l’action et celui de la culpabilité ou responsabilité. La séance s’organise en:

Ce texte faiblement structuré est une reprise des notes prises au cours de cet après-midi.

Introduction

L’action

Exercice

Essayer de s’approcher au plus près du sens d’un terme en:

  1. énumérant des adjectifs et adverbes pouvant s’appliquer à ce terme
  2. pour chaque item de l’énumération identifier son contraire
  3. produire une définition à partir des items dont un seul pôle est applicable

Une action est un mouvement initié par un sujet qui produit des traces dans le réel

Textes

Aristote

Wittgenstein

Anscombe

La culpabilité

Arendt

L’homme coupable

Anders

Cultiver le sentiment de responsabilité

Conclusion


  1. J’ai plus de mal à produire des exemples qui soient à mes yeux convaincants, cette distinction me paraissant assez largement artificielle et dépassée

  2. Ceci semble entrer en contradiction avec d’autres parties de l’oeuvre du stagirite pour lesquelles le souverain bien est dans la contemplation, la théorie…

  3. On notera le contraste entre la simplicité de l’énonciation et la complexité des questions qu’elle soulève

  4. Plus précisèment avec le second Wittgenstein, celui des Recherches philosophiques et pas celui du Tractatus logico-philosophicus

  5. L’éthique à Nicomaque, livre 3

  6. J’avoue ma perplexité en relisant ces notes…

  7. Il me semble que l’on passe là un peu vite sur la distinction entre droit et morale : un planteur de Louisiane est-il coupable de tuer un esclave en 1840 ? Et un romain en -50 ? Que dire du frère d’une jeune fille qui la tue parce qu’elle a “fauté” avec un garçon ?

  8. Plus largement, juive et musulmane aussi ?

  9. Dans cette tradition, la culpabilité à pour vocation d’expliquer le Mal en disculpant Dieu

  10. Des centrales nucléaires ?

  11. voir ce que dit Spinoza des affects et en particulier du traitement de la peur comme commencement de la raison